JUSTE CINQ MINISTÈRES PARCE QUE POUR DIEU CELA SUFFIT!!!

cinq ministères, bishop, révérend

Nous entendons parfois des personnes appelées par Dieu ou se disant investies par Dieu se faire appeler ‘Bishop’, ‘Révérend Pasteur’ ou autres titres pompeux, ronflants et à rallonge. Certains d’entre eux ont des ressources (prédications/enseignements, livres) riches et bénissants.

Pourquoi de telles appellations? Alors qu’Éphésiens 4V11 dit « C’est lui qui a fait don de certains comme apôtres, d’autres comme prophètes, d’autres comme évangélistes, et d’autres encore comme pasteurs et enseignants. » (BDS).

  • Voyons Actes 20V28, et regardons quelques versions :

« Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l’Eglise du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang. »(LSG)

«Take heed unto yourselves, and to all the flock, in which the Holy Spirit hath made you bishops, to feed the church of The Lord which he purchased with his own blood ». (ASV)

 « Veillez donc sur vous-mêmes et sur tout le troupeau de l’Église que le Saint-Esprit a confié à votre garde. Comme de bons bergers, prenez soin de l’Église de Dieu qu’il s’est acquise par son sacrifice ». (BDS)

  1. En premier lieu, remontons quelques versets précédents d’Actes 20 V18 :20 dans lesquels Paul souligne que son travail est d’abord et avant tout de servir et comment il fait ce service auprès du peuple de Dieu.

Il n’était pas là pour assujettir sous une quelconque domination le troupeau de Dieu mais pour le servir, car en faisant ainsi, c’est le Seigneur Jésus qu’il sert. D’ailleurs Actes 20 V19 souligne que Paul « servait le Seigneur en toute humilité, avec larmes et au milieu des épreuves ». Avec Paul, nous voyons un homme comme nous qui a décidé de se consacrer pour le service à Dieu, avec une implication corps, âme et esprit sans attendre de traitement particulier et sans attitude de supériorité par rapport au troupeau de Dieu. Voilà un exemple de cœur de service et de serviteur et pourtant Paul est appelé par Dieu avec le Ministère d’apôtre. « C’est pour cet Évangile que j’ai été établi prédicateur et apôtre, chargé d’instruire les païens ».2 Timothée 1 V11.

2. En second lieu, voyons le sens des termes Évêque, paître et pasteur d’après le Grec :

Évêque, bon berger (Epikospos) :

  1. Un préposé, surveillant, superviseur
    1. Homme chargé de contrôler que ce qui doit être fait par les autres est fait correctement, conservateur, gardien intendant en chef
    2. Responsable, évêque, surveillant de l’église chrétienne

Paître (Poimaino) :

  1. Nourrir, soigner un troupeau, garder des brebis
    • Fournir du pâturage comme nourriture
    • Nourrir
    • Chérir son corps, servir le corps
    • Fournir le nécessaire au besoin de l’âme
    1. Gouverner, administrer

3. Ainsi en approfondissant un peu le sens d’évêque et de paître, la leçon qui en ressort est en harmonie avec ce que disent les Écritures ailleurs :

1 Pierre 5 V2 : « Paissez (Poimaino) le troupeau de Dieu qui est sous votre garde, non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu; non pour un gain sordide, mais avec dévouement; »

1 Pierre 2 V25 : « Car vous étiez comme des brebis errantes. Mais maintenant vous êtes retournés vers le pasteur et le gardien (episkopos) de vos âmes »

Éphésiens 4V11 « C’est lui qui a fait don de certains comme apôtres, d’autres comme prophètes, d’autres comme évangélistes, et d’autres encore comme pasteurs et enseignants. » (BDS).

Pasteur, berger (Poimen)

    1. Le responsable de toute assemblée : tel Christ la Tête de l’Église
    2. Celui qui prend soin de ceux qui lui ont été confiés :
  • Veiller aux ennemis essayant d’attaquer les brebis
  • Défendre les brebis contre leurs attaquants (hommes ou bêtes)
  • Soigner et guérir les brebis malades ou blessées
  • Retrouver et sauver les brebis perdues ou prises au piège
  • Les aimer, partageant leurs vies, et ainsi gagnant leur confiance

Bible ouverte

La Bible indique clairement les 5 ministères que Dieu a prévus dans son plan parfait et l’objectif de ces ministères :

Éphésiens 4V11 « C’est lui qui a fait don de certains comme apôtres, d’autres comme prophètes, d’autres comme évangélistes, et d’autres encore comme pasteurs et enseignants pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ » (BDS).

Alors pourquoi mettre l’emphase sur des termes comme « Bishop » ou « Révérend Pasteur »?

Pour épater qui : nous les croyants et disciples de Jésus? Ne soyons ni épatés, ni complaisants en allant dans leur sens.

Ou pour épater Dieu?

Daniel 4 V35 « Tous les habitants de la terre ne sont à ses yeux que néant : il agit comme il lui plaît (…) avec les habitants de la terre, et il n’y a personne qui résiste à sa main et qui lui dise : Que fais-tu? »

Utiliser d’autres noms de fonction sans aucun fondement biblique ou issus de la Bible et en détourner, amoindrir ou pervertir le sens autrement que celui prévu par Dieu dans Sa parole cela revient à ce que la créature ose dire à son créateur « Que fais-tu? », « Je vais t’apprendre comment les choses doivent se dire et se faire ».

Prions pour eux afin que le St Esprit de Dieu les éclaire et que leurs cœurs changent.

Par ailleurs, Jésus lui-même dit:

Luc 6 V40 : « Le disciple n’est pas plus que le maître; mais tout disciple accompli sera comme son maître » (LSG).

Notons, le « TOUT DISCIPLE », qui s’applique à tous les croyants sans faire d’exception, que nous soyons appelés au Ministère ou pas.

Parfois, pour différents motifs, nous croyants et disciples en Jésus, appelons certains ministres de Dieu ou mêmes certains d’entre nous n’ayant pas d’appel spécifique à un des 5 ministères par ‘Bishop’ ou autres titres pompeux, ronflants et à rallonge.

Quelles sont possiblement nos motivations et les intentions de nos cœurs ? Il est possible d’avoir parmi nos motivations :

 a) La plaisanterie, la taquinerie voire même la moquerie

Rien de plus et il est vrai que c’est bon et c’est bien d’avoir du fun. Parfois, nous pouvons plaisanter et taquiner une personne en l’appelant ‘Bishop’.

Cependant, il est arrivé de voir des cas où cette personne ayant un peu de leadership et la parole facile a fini par y croire et s’établir comme ‘Ministre de Dieu’, dans un des 5 appels ministériels prévus par Dieu alors qu’elle n’a aucun appel…

Conséquence : dégâts.

Sur qui ? Les âmes, le business de notre Dieu qui veut que « tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité » 1Timothée 2V4.

La source ? Nos bouches taquineuses et actives pour plaisanter ou se moquer.

Matthieu 12V36 : « au jour du jugement les hommes rendront compte de toute parole oiseuse qu’ils auront proférée » (Martin)

Sans faire de la Bible un objet d’idolâtrie, nous devons accorder une attention à comment nous en parlons ou considérons ce qui y est dit. Si pour nous c’est juste « bof, ou fun », ou sujet à plaisanterie, notre attitude affecte sa crédibilité devant une tierce personne.

Pouvons-nous plaisanter avec la Sainte Parole de Dieu ? Car OUI, la Bible est le livre Saint.

La réponse est NON au vu des conséquences que nos pensées, paroles et actes peuvent avoir sur les uns les autres, croyants ou non.

Éphésiens 5V4 : « Qu’on entende ni paroles déshonnêtes, ni propos insensés, ni plaisanteries, choses qui sont contraires à la bienséance ; qu’on entende plutôt des actions de grâces ».

b) La crainte des hommes

Galates 1V10 : « Et maintenant est-ce la faveur des hommes que je désire ou celle de Dieu? Est-ce-que je cherche à plaire aux hommes ? »(LSG)

Nous pouvons avoir dans nos relations directes ou indirectes des personnes qui se font appeler ‘Bishop’, ‘Révérend Pasteur’ ou par d’autres titres tout aussi ronflants. Ainsi par amitié, affection, amour mais aussi des fois par condescendance (désir de plaire) lorsque nous connaissons de manière directe ou indirecte des personnes qui se disent ‘Bishop’ ou autres, nous nous taisons.

Ps 119V46 : «  je parlerais de tes préceptes devant les rois, et je ne rougirais point ».

En agissant ainsi, nous mettons nos relations/amitiés AVANT Dieu au lieu d’user de sagesse pour amener nos bien-aimés concernés à revoir leur position et s’attacher au mandat des ministères définis dans Éphésiens 4V11, lorsque ces personnes sont réellement appelées par Dieu.

Ps 118 V6 : « L’Éternel est pour moi, je ne crains rien, que peuvent me faire des hommes? ».

Il n’est nullement question d’aller à la confrontation, mais d’amener la discussion avec intelligence et sagesse.

Luc 9V26 : « car quiconque aura honte de moi et de mes paroles, le Fils de l’Homme aura honte de lui quand il viendra dans Sa gloire et dans celle du Père et de ses anges ».

Ainsi, La crainte des hommes prime parfois sur la craindre Dieu et le fait de s’en tenir à Sa parole.

La crainte de Dieu signifie dans la Bible le révérer, le respecter, lui rendre hommage, lui donner toute la prééminence en toutes choses.

« N’aies donc pas honte du témoignage de notre Seigneur » (…) 2 Timothée 1V8.

c) L’ignorance et/ou l’aveuglement

  • L’ignorance nous concerne nous tous, les croyants et les disciples que nous sommes, que nous soyons appelés ou pas au ministère.

Prenons la peine d’écouter ce que le St Esprit met au cœur de ses serviteurs, les pasteurs de nos églises et prenons aussi nous-mêmes le temps de lire, étudier et méditer la parole comme les chrétiens de Bérée

Actes 17V11 « ils reçurent la parole avec empressement et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact ».

Nos conducteurs, ne peuvent ignorer Éphésiens 4V11 et avoir envie de se dire ‘Bishop’ ou autres titres pompeux, en s’arrêtant sur Actes 20 V28.

Et pourtant, cela arrive du fait qu’une certaine forme d’aveuglement peut les saisir.

  • L’aveuglement nous concerne nous tous, les croyants et les disciples que nous sommes, que nous soyons appelés ou pas au ministère.

Personnes appelées au ministère ou simples croyants et disciples, nous pouvons zapper Éphésiens 4V11 et utiliser d’autres noms de fonction sans aucun fondement biblique ou issus de la Bible et en détourner, amoindrir ou pervertir le sens.

Les appelés au Ministère et conducteurs établis par Dieu parcourent la parole de Genèse à Apocalypse. Comment se fait-il que ce verset d’Éphésiens 4 V11 leur échappe et qu’ils aient une préférence marquée pour le terme Évêque (Bishop) utilisé dans Actes 20 V28? L’orgueil.

Il n’y a que l’orgueil qui rend aveugle, à l’exemple du Roi Nebucadnetsar.

Daniel 4V29 :30 le roi prit la parole et dit : « N’est-ce pas ici Babylone la grande, que j’ai bâtie, comme résidence royale, par la puissance de ma force et pour la gloire de ma magnificence ?

La parole était encore dans la bouche du roi, qu’une voix descendit du ciel : Apprends, roi Nebucadnetsar, qu’on va t’enlever le royaume. On te chassera du milieu des hommes, tu auras ta demeure avec les bêtes des champs, on te donnera comme aux bœufs de l’herbe à manger; et sept temps passeront sur toi, jusqu’à ce que tu saches que le Très-Haut domine sur le règne des hommes et qu’il le donne à qui il lui plaît ».

Daniel 4V 34 :37 « Après le temps marqué, moi, Nebucadnetsar, je levai les yeux vers le ciel, et la raison me revint. J’ai béni le Très-Haut, j’ai loué et glorifié celui qui vit éternellement, celui dont la domination est une domination éternelle, et dont le règne subsiste de génération en génération. Tous les habitants de la terre ne sont à ses yeux que néant : il agit comme il lui plaît avec l’armée des cieux et avec les habitants de la terre, et il n’y a personne qui résiste à sa main et qui lui dise : Que fais-tu? En ce temps, la raison me revint; la gloire de mon royaume, ma magnificence et ma splendeur me furent rendues; mes conseillers et mes grands me redemandèrent; je fus rétabli dans mon royaume, et ma puissance ne fit que s’accroître. Maintenant, moi, Nebucadnetsar, je loue, j’exalte et je glorifie le roi des cieux, dont toutes les œuvres sont vraies et les voies justes, et qui peut abaisser ceux qui marchent avec orgueil ».

Comment se fait-il que ce verset nous échappe à nous aussi les croyants et disciples appelés à suivre Jésus via le ministère de personnes établies par Dieu?

Cela arrive lorsque nous aussi, nous rentrons dans ce jeu malsain et disons ‘Bishop’ ou ‘Révérend Pasteur’ au lieu de pasteur (cf. point d. la flagornerie).

d) La flagornerie

Qu’est-ce que la flagornerie?

Définition : C’est une flatterie basse, intéressée servile, destinée à s’attirer les bonnes grâces d’une personne. C’est un procédé de grossière adulation d’une personne.

L’objectif des personnes usant de la flagornerie est d’obtenir une position dans l’église et donc de facto, dans le ministère d’une personne véritablement appelée par Dieu.

En suivant un ministre établi par Dieu, leurs intérêts sont égocentriques, c’est-à-dire tournés vers eux-mêmes et non christocentriques c’est-à-dire tournés vers le cœur de Dieu : les âmes. (B.L.A.G. à venir).

C’est aussi une manière grossière d’aduler une personne c’est-à-dire de flatter par des louanges excessives ou par une admiration exagérée et imméritée.

Or le seul que nous devons louer sans limites ni restrictions, révérer, admirer, célébrer, exalter et en clair ADORER : c’est notre Seigneur Jésus.

Le terme révérend est une création purement humaine et n’a aucun fondement biblique.

C’est un titre d’honneur issu des églises réformées anglo-saxonnes utilisé pour remplacer le terme pasteur qui a lui à un fondement biblique.

1 Corinthiens 3 V21 : « que personne ne mette donc sa fierté dans des hommes » (BDS).

Lorsque nous prenons la peine de regarder Ephésiens 4V11 en anglais nous avons : « And he gave some, apostles; and some, prophets; and some, evangelists; and some, pastors and teachers » (KING JAMES Bible)

1 Corinthiens 12V28 « Et Dieu a établi dans l’Église premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des enseignants, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont les dons de guérir, de secourir, de gouverner, de parler diverses langues ».

Comprenons donc qu’un pasteur est un pasteur, il n’est pas et il ne devrait jamais être un ‘Bishop’ ou ‘Révérend Pasteur’ selon les traditions humaines instaurées d’une part par une frange des croyants et malheureusement aussi d’autre part, par de véritables imposteurs.

Il en est de même pour chacun des autres ministères cités en Éphésiens 4V11 : apôtres, prophètes, évangélistes, enseignants.

Marc 7 V6 :9 « Jésus leur répondit: Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, ainsi qu’il est écrit: Ce peuple m’honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi. C’est en vain qu’ils m’honorent, En donnant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. Il leur dit encore: Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition. »

Posons-nous la question :

En quoi dire à une personne, « Pasteur X » ne marque pas le respect et la déférence dus à la fonction ministérielle créée par Dieu; et à la personne qui occupe cette fonction depuis 1 an ou moins ou depuis 30 ans ou plus?

Colossiens 2V8 « Prenons garde que personne ne fasse de nous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur les traditions des hommes, sur les rudiments du monde et non sur Christ ».

Un véritable ministre de Dieu, établi par Dieu et qui répond à l’appel de Dieu pour réaliser les objectifs de Dieu : GAGNER DES ÂMES ne cherche aucun titre particulier et ne peut jamais se vexer d’être nommé selon Éphésiens 4V11 : Apôtre X, Prophète X, Évangéliste X, Pasteur X, Enseignant X, conformément à ce que Dieu dit dans la Bible.

2 Jean 1V9 « Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n’a point Dieu; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils. »

Les personnes qui peuvent trouver cela insultant, dégradant ou méprisant sont celles dont l’orgueil a atteint une dimension dont seul Dieu qui sonde les cœurs et les reins peut déterminer l’ampleur.

Si nous croyants et disciples de Jésus devons être complices parce que nous voulons ménager nos amitiés/relations et être « sympas », de qui faisons-nous le jeu, de Dieu ou de Satan ?

Pour nous, quelle Bonne Leçon d’Amour et Gifle!!! Quelle B.L.A.G!!!!

B.L.A.G. Bonne Leçon d’Amour et Gifle

Arrêtons-nous sur les paroles de Jésus en Luc 6 V40 et Matthieu 10 V24 :25.

Luc 6 V40 :

« Le disciple n’est pas plus que le maître; mais tout disciple accompli sera comme son maître. » (LSG).

« Le disciple n’est pas plus grand que son maître ; mais tout disciple bien formé sera comme son maître. » (BDS).

Matthieu 10 V24 :

« Le disciple n’est pas plus que le maître, ni le serviteur plus que son seigneur. (LSG).

« Le disciple n’est pas plus grand que celui qui l’enseigne, ni le serviteur supérieur à son maître ». (BDS).

  •  Notons d’abord le verbe au futur dans Luc 6V40 (sera comme son maître) ce qui indique une notion de quelque chose en devenir, une étape à atteindre, un processus.
  • Notons ensuite la conjonction « comme », qui équivaut à « semblable à » (son Maître), donc c’est suivre un modèle, un exemple.
  • En regardant le sens grec pour « accompli », « Katartizo » cela signifie raccommoder (ce qui a été abîmé), réparer, équiper. D’un point de vue moral, cela signifie renforcer, perfectionner, faire de quelqu’un ce qu’il doit être.
  • En regardant le sens grec pour « Disciple », « Mathetes » cela signifie étudiant, élève,disciple.
  • En regardant le sens grec pour « Seigneur », « Kurios » cela signifie celui à qui une personne ou une chose appartient et sur quoi il a un pouvoir de décision (propriétaire).

Une fois de plus, posons-nous la question :

  • D’une part, pourquoi des personnes abîmées (par le péché) et donc en réparation et en perfectionnement par le St Esprit afin de les équiper, les renforcer et faire d’elles ce qu’elles doivent être – puisque normalement modelées par la Parole de Dieu – peuvent rechercher à ce point tel titre de ‘Bishop’ ou tel titre de ‘Révérend Pasteur’ ou autre titre superflu?
  • D’autre part, comment celles et ceux qui se disent disciples, donc étudiants et propriété d’un Seigneur en l’occurrence JÉSUS peuvent se gloser de tel ou tel titre alors que le véritable disciple, -qu’il soit appelé ou non au ministère- apprend toujours continuellement de son maître quel que soit son ancienneté dans le Seigneur?

Cela concerne aussi chacun de nous comme croyants ou disciples dans notre marche avec Jésus au même titre que ceux qui sont appelés au Ministère par Dieu.

En effet, nous sommes d’abord TOUS des croyants qui suivons le Maitre, JÉSUS, et devons tous, nous conformer à Sa Parole qui nous transforme à son image par le St Esprit.

2 Corinthiens 3V18 :

« Nous tous qui, sans voile sur le visage, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés à son image, de gloire en gloire, par l’Esprit du Seigneur ». (S21)

Lorsque tous nous disons « JÉSUS EST SEIGNEUR », cela veut dire que Jésus est Roi, Maître et Souverain. Ce n’est pas un crédo ou juste un slogan.

Cela revient à dire : JÉSUS a une place unique comme Maître et Souverain de nos vies car il est notre Seigneur. Cette première place implique que nos vies sont à Lui et que nous recevons toutes instructions de Lui par le Saint Esprit.

Le disciple de Jésus ne peut pas devenir plus grand que son Maître car aucun de nous ne peut apprendre ou faire quoi que ce soit que Dieu ne sache déjà.

Il est :

  • Omniscient, Hébreux 4 V13 : « Nulle créature n’échappe au regard de Dieu, tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte ».
  • Omnipotent, Psaumes 115 V3: « Notre Dieu est au ciel, il fait tout ce qu’il veut ».
  • Omniprésent, Jérémie 23 V24: « Quelqu’un se tiendra-t-il dans un lieu caché, Sans que je le voie ? dit l’Éternel. Ne remplis-je pas, moi, les cieux et la terre ? dit l’Éternel ».

Il nous fait la grâce de pouvoir faire les œuvres qu’il a fait et même de plus grandes en ayant foi et confiance en Lui. Jean 14 V12 « Vraiment, je vous l’assure : celui qui croit en moi accomplira lui-même les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes parce que je vais auprès du Père » (BDS).

M.D.R. Mentalité Du Royaume

  1. Soyons vigilants face à l’orgueil et faisons attention à la complaisance les uns envers les autres

En tant que croyants et disciples de Jésus, attention à l’orgueil et à la complaisance.

Des prédicateurs se proclament d’eux-mêmes ‘Bishop’ sans considérer Éphésiens 4 V11 ou le font suite à la flatterie de leur entourage parfois des chrétiens avec des phrases du genre : « Vraiment tu prêches trop bien, tu es plus qu’un pasteur, tu es un ‘Bishop’! » Et hop, l’engrenage satanique se met doucement en place. Pourquoi satanique?

Quelle créature à un moment donné s’est trouvée à vouloir usurper la place de Dieu, le créateur?

Un bel et puissant ange, Lucifer, devenu Satan lorsqu’il a été éjecté du ciel.

Il ne voulait plus se contenter d’être un chérubin avec pourtant de belles et hautes responsabilités dans le Royaume Céleste et il s’est rebellé pour tenter de prendre la place de Dieu, le créateur de toutes choses.

Tout comme certains ne veulent pas être juste ce que Dieu dit d’être dans Éphésiens 4 V11 : « apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs, enseignants », mais veulent absolument être appelés des ‘Bishop’ ou autres titres pompeux, ronflants et à rallonge.

Nous sommes les créatures de Dieu, et devenons ses enfants par adoption en acceptant Jésus. Faisons ce que nous dit notre Papa Céleste dans Sa Parole.

Le mandat donné par Dieu n’est pas de se sentir élevé par une position mais de réaliser la charge liée à la fonction et exécuter le mandat soit donc de paître l’Église de Dieu, évangéliser, prophétiser, former et équiper les croyants pour en faire des disciples selon l’appel au Ministère (Éphésiens 4 V11).

  1. Appliquons La Parole, rien que la Parole

Nous sommes responsables devant Dieu de nos paroles.

Matthieu 12V36 : « au jour du jugement les hommes rendront compte de toute parole oiseuse qu’ils auront proférée » (Martin)

Ne nous cachons pas derrière l’humour, la plaisanterie, la taquinerie. Si certains s’établissent comme ‘vrai-faux Ministre de Dieu’ suite à nos plaisanteries – qui peuvent être des encouragements détournés -, de vraies vies sont en jeu.

La vie physique, émotionnelle, spirituelle de toute personne est d’une grande valeur devant Dieu.

Luc 12V7 : « Dieu connaît même le nombre de vos cheveux. (…) Pour Dieu, vous avez plus de valeur que beaucoup de petits oiseaux ! ».(PDV)

Éphésiens 4V29 dit « Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent ».

Lorsque nous disons ‘Bishop’, ou tout autre titres ronflants, à une personne, qui a-t-il d’édifiant pour la personne concernée ou pour ceux qui l’entendent, à par contribuer à consolider son orgueil?

  1. Pratiquons l’humilité

Matthieu 18 V4 : « C’est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux ». (LSG)

Michée 6 V8 : « Il t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien, et qu’est-ce que le Seigneur réclame de toi si ce n’est que tu fasses ce qui est droit, que tu aimes la bonté et que tu marches en toute humilité avec ton Dieu? »(Martin)

  1. Sachons encourager sans flatter

Que ce soit les personnes ayant un appel à l’un des 5 ministères dans nos églises,

Que ce soit les responsables de Département ou de Service de nos églises,

Que ce soit quiconque d’entre nous n’ayant pas de position de leadership ou de rôle spécifique et qui est impliqué à l’église,

Sachons nous apprécier, nous encourager et nous soutenir mutuellement sans flagornerie, ni flatterie.

Misons sur la sincérité. Nous devons apprendre à valoriser les efforts des uns des autres dans le service à l’église avec sincérité, sans faire de compliments excessifs.

*********

Dieu n’aurait pas établi dans l’Église ces différents ministères si chacun de nous pouvait s’affermir, s’exhorter, s’édifier, s’instruire uniquement tout seul par nous-mêmes. Il y a 5 ministères parce que pour Dieu cela suffit pour accomplir la mission que Lui a définie :

  • Répandre la Bonne Nouvelle:

    « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit » Matthieu 28 V19 :20.

  • Former et équiper les croyants et disciples que nous sommes pour étendre le Royaume de Dieu :

Éphésiens 4 V11 :12 : « Lui-même donc a donné les uns [pour être] Apôtres, les autres [pour être] Prophètes, les autres [pour être] Évangélistes, les autres [pour être] Pasteurs et Enseignants, pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ ».

Pour sa Gloire à Lui seul.

Il se réjouit de nos succès en Lui, par Lui, pour Lui mais ne partage aucunement Sa gloire.

Ésaïe 42 V8 : « Je suis l’Éternel, c’est là mon nom, et je ne donnerai pas ma gloire à un autre, ni ma louange à des idoles ».

 

CC BY-NC-SA 4.0 JUSTE CINQ MINISTÈRES PARCE QUE POUR DIEU CELA SUFFIT!!! par Zoé est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'utilisation Commerciale-Partage à l'identique 4.0 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *