Nos pensées, des paroles silencieuses

Nos pensées, des paroles silencieuses pourunbut.com

Envies, peurs, culpabilité, amertume, colère, désirs cachés, critiques, haine, découragement, apitoiement sur soi, jalousie, meurtre, soupçons, frustrations diverses…etc.

Crier, insulter, maudire, convoiter, murmurer, tuer, soupçonner, mépriser….nous le faisons dans nos pensées et dans le même temps nos bouches sourient, disent de bonnes paroles et nous réalisons de bonnes œuvres et de bonnes actions.

Pourtant la Sainte Bible nous avertit :

Deutéronome 15 V9 : « Garde-toi bien de nourrir ton cœur de pensées mesquines ».(BDS)

Nos bonnes actions ne nous justifient pas devant Dieu. Si Dieu peignait un tableau de nos pensées, ce serait une mise à nue de notre moi intérieur. Est-ce que cela refléterait nos paroles et nos actes réalisés publiquement ?

Genèse 5 V6 :« L’Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal ».

Imaginons l’annonce dimanche prochain à l’église : « projection de 30 secondes de nos pensées ». Qui accepterait de se voir déshabiller ainsi?

Or nos pensées devraient être alignées avec nos paroles et nos comportements.

Matthieu 12 V34 : « C’est de l’abondance du cœur que la bouche parle ».

Dieu n’aime pas les mauvaises pensées comme il n’aime pas les mauvaises paroles, comme il n’aime pas nos mauvais agissements.

Proverbes 30 V32 : « Les paroles sont le fruit de nos pensées »

Les mauvaises pensées constituent devant lui un péché au même titre que nos mauvaises paroles et nos écarts de comportement. Pour nous quelle B.onne L.eçon d’A.mour et G.ifle!!! Quelle B.L.A.G. !!

B.L.A.G. B.onne L.eçon d’A.mour et G.ifle!!!

Considérons et ayons pleinement conscience que le péché n’est pas que physique (corps) ou dans nos bouches mais aussi et surtout dans nos pensées.

Plus nous arrivons à saisir cela plus nous marchons vers l’étape de la consécration totale au Seigneur Jésus, corps âme et esprit tel que Dieu nous le demande.

Lorsque nos pensées sont des poubelles, des lieux de crime et de meurtre, des scènes d’adultères, d’envie, de jalousie, de haine, de convoitise, d’amertume et autres actes ou désirs non acceptables pour Dieu, et dont aucun de nous ne devrait être fier, notre Seigneur Dieu Jésus n’apprécie pas. N’oublions pas que Lui voit tout, entend tout y compris nos pensées.

1 Samuel 2 V3b : « (…) car l’Éternel est un Dieu qui sait tout, et par Lui sont pesées toutes les actions ».

Nos pensées iniques sont un péché et Dieu n’aime pas le péché. Nous pouvons nous les cacher les uns aux autres mais pas à Lui. Dieu connait notre cœur et nos motivations profondes. Nos pensées peuvent avoir un impact sur nous-mêmes ou sur les autres. Attention au risque de se satisfaire du fait qu’aucun d’entre nous, ne nous voit nos pensées réciproques et de se dire comme les hommes de Juda et les habitants de Jérusalem :

Jérémie 18 V12 : « (…) nous suivrons nos pensées, nous agirons chacun selon les penchants de notre cœur ».

Il y a un effet boomerang selon ce que nous faisons : pensées, paroles, actes. Attention donc au retour à l’envoyeur: soit vers nous-mêmes, dans notre propre vie personnelle ou soit vers notre entourage familial!

Attention à la colère de Dieu, il nous informe, il nous alerte, il nous donne TOUJOURS l’opportunité de changer :

Jérémie 18 V6:10 « voici comme l’argile est dans la main du potier, ainsi vous êtes dans ma main, Maison d’Israël! Soudain je parle, sur une nation, sur un royaume, d’arracher, d’abattre et de détruire; Mais si cette nation, sur laquelle j’ai parlé, revient de sa méchanceté, Je me repens du mal que j’avais pensé lui faire. Et soudain je parle, sur une nation, sur un royaume, de bâtir et de planter, Mais si cette nation fait ce qui est mal à mes yeux, Et n’écoute pas ma voix, Je me repens du bien que j’avais eu l’intention de lui faire. »

De même, il nous corrige si c’est ce que cela prend pour que nous changions radicalement!

Jérémie 18 V11 : « (…) Je prépare contre vous un malheur, je médite un projet contre vous. Revenez chacun de vos mauvaises voies, réformez vos voies et vos œuvres ».

Nos pensées secrètes ont des conséquences sur nos vies. Prenons l’exemple de Mical, femme de David.

2 Samuel 6 V14 :16 : « David dansait de toute sa force devant l’Éternel, et il était ceint d’un éphod de lin. David et toute la maison d’Israël firent monter l’arche de l’Éternel avec des cris de joie et au son des trompettes. Comme l’arche de l’Éternel entrait dans la cité de David, Mical, fille de Saül, regardait par la fenêtre, et, voyant le roi David sauter et danser devant l’Éternel, elle le méprisa dans son cœur. »

Elle lui parle avec ironie et mépris :

2 Samuel 6 V20 : « Ah, vraiment, le Roi d’Israël s’est couvert d’honneur aujourd’hui! Il s’est exhibé à demi-nu aux servantes de ses serviteurs, comme aurait pu le faire un homme de rien! » (BDS)

La réponse de David à Mical, constitue à elle toute seule, une vraie bonne B.L.A.G !!! – Une B.onne L.eçon d’A.mour et G.ifle!!!

2 Samuel 6 V 21:22 : « David répondit à Mical : C’est devant l’Éternel, qui m’a choisi de préférence à ton père et à toute sa maison pour m’établir chef sur le peuple de l’Éternel, sur Israël, c’est devant l’Éternel que j’ai dansé. Je m’abaisserais volontiers encore davantage pour m’humilier; néanmoins je serai honoré par les servantes dont tu as parlé. » (BDS)

La conséquence de ce mépris et de cette ironie de la part de Mical :

2 Samuel 6 V23 « À la suite de cela, Mikal n’eut jamais d’enfant jusqu’à sa mort. » (BDS)

Notons bien le « À la suite de cela » qui dénote bien qu’il s’agit de la conséquence de ses actes: suite à ses pensées de mépris dans son cœur et ses paroles pleines de mépris et d’ironie!

Comment regardons-nous et considérons-nous notre prochain, dans l’église, dans le monde, dans nos familles, dans notre milieu de travail ou autre?

Proverbes 11 V20 : « ceux qui ont le cœur pervers sont en abomination à L’Éternel ».

Oui, oui, et oui. La Bible dit bien « abomination », terme que nous aimons clamer fort lorsqu’il s’agit de l’homosexualité, la bestialité, de tueurs psychopathes ou pour d’autres déviances sexuelles ou mentales.

Quand il s’agit de nous-mêmes, de notre moi intérieur, que ressentons-nous? Pas facile de se dire « je suis un être abominable devant Dieu en ayant des mauvaises pensées et un cœur pervers! » Ne cherchons pas à fuir cette vérité en nous cachant et en nous disant que le cœur pervers est uniquement celui des pervers sexuels ou autre actes déviants.

Se comparer pour se consoler n’est en aucun cas un principe divin ou biblique. En tant que chrétiens, nous ne devrions pas adopter ce type de pensées, de paroles ou d’actions.

Proverbes 15 V26 « Les pensées mauvaises sont en horreur à L’Éternel ».

Avez-vous déjà eu des pensées mauvaises? Moi, oui.

Lorsque ce verset m’a frappé, j’ai décidé de porter attention et de rejeter toutes mauvaises pensées. J’ai aussi compris que les pensées sont une des armes du diable qu’il utilise joyeusement avec …notre collaboration active !

Les pensées deviennent des paroles et des actes.

Matthieu 15 V19 « Car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies ».

Aspirons à être ce que Dieu dit dans Sa parole, selon Sa pensée divine, et non selon nos pensées personnelles et notre chair.

Proverbe 23:7 : « Car il (l’homme) est comme les pensées de son âme ».

À nous de ne pas nous y complaire. Le Saint-Esprit de Dieu nous éclaire et nous alerte, c’est à nous de décider d’agir et donc d’obéir à la Bible, sans nous laisser aller à de mauvaises pensées.

Proverbes 16 V30 : « Celui qui ferme les yeux pour se livrer à des pensées perverses, celui qui se mord les lèvres a déjà consommé le mal ».

Oui, nous avons NOTRE PART à faire! La vie en Christ implique du temps et des efforts. Bref, un prix à payer !

M.D.R. Mentalité Du Royaume

2 Corinthiens 10 V5 « Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ ».

  • C’est NOTRE responsabilité de résister aux mauvaises pensées. C’est à nous de ramener nos pensées captives à l’obéissance à Christ.

Hébreux 4 V12 « Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du cœur ».

  • Remplissons nos pensées de la pensée de Christ : lisons et méditons la Parole de Dieu, la Sainte Bible.
  • Examinons nos motifs dans ce que nous faisons. Quelle est la pensée qui nous pousse à agir et à poser tel ou tel acte?

Romains 2 V12 « Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait ».

  • Proclamons de nos bouches qui nous sommes en Christ, déracinons les forteresses de mauvaises pensées ancrées en nous.
  • Reprogrammons notre façon de penser. Rejetons la corruption de nos pensées par notre ennemi Satan. Son objectif : nous faire stagner, nous paralyser, nous voir faire du surplace. Or, nous sommes créés pour progresser vers le meilleur et non la médiocrité.
  • Rejetons les pensées négatives pour nous-mêmes (doute, sentiment d’incapacité et d’échec, découragement…etc.) et envers autrui (haine, envie, amertume, jalousie, mépris, soupçon…etc.).

Proverbes 14 V21 : « Celui qui méprise son prochain commet un péché ».

  • Servir les autres fait partie de la croissance vers la maturité spirituelle du chrétien. Il est impossible de servir Dieu sans servir les Hommes. Il faut être mort et au ciel pour servir Dieu uniquement. Si à chaque fois que nous devons aider ou servir en ayant dans nos cœurs de la haine, de la jalousie ou quelconque autre mauvaises pensées, nous nous disqualifions nous-mêmes devant Dieu. Lorsque c’est le cas, repentons-nous et manifestons ce repentir par un changement : alignons nos pensées avec nos paroles et notre comportement.
  • Les épreuves forgent notre caractère, se côtoyer dans nos différences aussi. Ne nous pensons pas au-dessus des autres peu importe ce que nous avons ou qui nous sommes.
  • Peu importe qui est notre prochain : croyant, incroyant, autorités spirituelles…etc. Faisons attention car une attitude de mépris, de jugement peut avoir des conséquences que nous ne soupçonnons pas sur nos vies à l’exemple de Mical.

Philippiens 4 V8 : « (…) que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées ».

  • Rejetons fermement les pensées négatives et décidons de ne pas les laisser s’implanter et prendre racine dans nos cœurs.

********

Nous sommes créés pour progresser vers le meilleur et non la médiocrité au travers d’une perfection progressive par la méditation et la mise en pratique de la Parole de Dieu. Réagissons promptement et sans délai lorsque de mauvaises pensées nous assaillent. Payons le prix, notre Seigneur Dieu Jésus en vaut la peine, et il veut le meilleur pour nous.

Zacharie 8 V17 : « Que nul en son cœur ne pense le mal contre son prochain et n’aimez pas le faux serment, car ce sont là toutes choses que je hais, dit l’Éternel »

CC BY-NC-SA 4.0 Nos pensées, des paroles silencieuses par Zoé est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'utilisation Commerciale-Partage à l'identique 4.0 .

One thought on “Nos pensées, des paroles silencieuses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *