Enfer ou Paradis: où passerez-vous l’éternité après votre mort terrestre?

Proverbes 21V2: « Un homme croit que tout ce qu’il fait est juste, mais c’est l’Éternel qui apprécie les motivations.»

1 Jean 5:1-2 : « Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu, et quiconque aime celui qui l’a engendré aime aussi celui qui est né de lui. Nous connaissons que nous aimons les enfants de Dieu, lorsque nous aimons Dieu, et que nous pratiquons ses commandements. »

Piller l’enfer et peupler le ciel.  Ne pas se limiter à notre « moi », nous (notre famille, notre entourage). Sauvés pour servir. Tout le monde n’est pas forcément appelé à un des 5 ministères piliers de l’Évangile. Il y a l’appel général. En effet, nous sommes tous appelés au Ministère de la réconciliation dans notre quotidien. Témoigner de Jésus Christ.

2 Corinthiens 5 V17 :19 : « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation ».

Prêcher par l’exemple dans nos pensées envers nous-mêmes et envers autrui, dans nos paroles et attitudes. Soyons des ambassadeurs de Christ pour gagner des âmes à Christ, piller l’enfer et peupler le ciel.

2 Corinthiens 5 V20 : « Nous sommes donc ambassadeurs pour Christ, et c’est comme si Dieu vous exhortait par notre ministère; nous [vous] supplions [donc] pour [l’amour] de Christ, de vous réconcilier avec Dieu ».

Chacun rendra compte pour lui-même devant le tribunal de Christ de ce que nous avons fait lors de notre passage sur terre pour le compte du Royaume de Dieu.

2 Corinthiens 5 V10 : « Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu’il aura fait, étant dans son corps ».

De quoi sommes-nous sauvés?

De l’enfer, du feu éternel. Dieu a un plan pour cela, quiconque est libre de l’accepter ou non. Dieu ne force personne.

Jean 3V16 : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle ».

1 Jean 4 V8 : « L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui ».

Si Dieu est bon, pourquoi, a-t-il créé l’enfer?

Cette question nous taraude, et c’est bien correct de se le demander. C’est un Dieu d’amour, ne l’oublions jamais. Faisons attention aux ruses de notre ennemi, Satan, pour nous faire croire le contraire.

1 Jean 4 V8 : « Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour ».

1 Jean 4V16 : « Et nous, nous avons connu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour; et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui ».

Sa parole, la Sainte Bible, nous indique pour qui il a créé l’enfer: le diable et ses anges déchus (les démons).

Mathieu 25 V41 : « Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. »

Tous ceux qui ont cru de leur vivant au Seigneur Jésus sont inscrits dans le livre de la vie. Pour celles et ceux qui entendent et refusent de croire ils seront jetés dans l’étang de feu.

Apocalypse 20V15 : « Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu ».

Souvent nous pensons que nous sommes tellement de bonnes personnes que nous méritons le Paradis. Aucun de nous n’est bon, c’est Dieu seul qui est bon et il fait grâce à chacun de nous. Aucun de nous n’est pur ni dans ses pensées, ni dans ses paroles, ni dans son comportement. Affirmer le contraire c’est de l’orgueil. Nous devons tous travailler à améliorer et changer nos pensées, nos paroles, nos comportements.

Job 15V14 :16 : « Comment un être humain pourrait-il être pur ? Et comment l’être né d’une femme pourrait-il être juste ? Voici, Dieu ne se fie pas à ses saints, et les cieux ne sont pas purs à ses yeux: ce sera d’autant moins le cas de cet être abominable et corrompu qu’est l’homme, qui boit l’iniquité comme de l’eau! »

2 possibilités : enfer ou paradis. Pourquoi?

Adam et Ève ont failli à leur mission et ont écouté Satan dans le jardin d’Éden au lieu d’écouter Dieu. En faisant ainsi, ils ont fait entrer le péché dans l’homme. Nous descendons d’eux, et non du singe et avons cette marque du péché en nous.

Le péché mignon n’existe pas. Il n’y a pas de « mignonicité » du péché, ni de classification de petit péché ou gros péché sauf dans notre réflexion d’être humain. Tout péché prend naissance dans le cœur de l’homme sous la forme d’une mauvaise pensée.

Matthieu 15 V18 :19 : « Mais ce qui sort de la bouche vient du cœur, et c’est ce qui souille l’homme. Car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies ».

Comment cela? Avons-nous toujours des pensées saines?, Avons-nous toujours de bonnes paroles, de bonnes attitudes et de bons comportements dignes du Seigneur?  Pouvons-nous dire que nous n’avons jamais toutes sortes de tentations?

Jacques 1 V13 :15 : « Que personne, devant la tentation, ne dise : « C’est Dieu qui me tente. » Car Dieu ne peut pas être tenté par le mal et il ne tente lui-même personne. Lorsque nous sommes tentés, ce sont les mauvais désirs que nous portons en nous qui nous attirent et nous séduisent, puis le mauvais désir conçoit et donne naissance au péché. » (…).

Charles Leiter, le 6 février 2015 écrit que Le péché est le problème ultime de l’homme.

« Tout péché est affreux, laid, et méprisable. Le premier né de ce monde a tué son propre frère. Depuis ce jour, l’histoire de l’humanité est caractérisée par la guerre, l’envie, la haine, la torture, le viol, la perversion, les abus et la brutalité. Il y a une profonde méchanceté en chacun de nous. Parfois, Dieu utilise quelque chose qui semble petit pour nous démontrer notre méchanceté. Par exemple, Saint Augustin a été convaincu de sa méchanceté non pas en raison de son immoralité, mais puisqu’il avait volé des poires de l’arbre de son voisin lorsqu’il était petit. Il a donc été convaincu de la corruption totale de son cœur. Le péché, qui vient de notre désir de commettre le mal, découle de notre cœur et nous salis tous ».

Le plus les hommes persistent dans le péché, le plus ils amassent « un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu » (Romains 2 V5).

La Bible nous dit en Jérémie 17 V9 :10 « Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ? Moi, l’Éternel, j’éprouve le cœur, je sonde les reins, Pour rendre à chacun selon ses voies, Selon le fruit de ses œuvres. »

Il parle de ton cœur, il parle de mon cœur même quand nous pensons ou que notre entourage nous dit : « Tu es quelqu’un qui a un bon cœur ».

C’est pourquoi nous avons la Bible à lire et à méditer pour transformer nos cœurs, notre manière de penser (Romains 12V2) de sorte à ressembler à Jésus, développer le fruit de l’Esprit, (Galates 5 V22) qui n’est autre que le caractère de Dieu c’est à dire l’amour, la patience, la maîtrise de soi, la bonté, la joie, la paix, la douceur, la bienveillance, la foi.

Enfer ou paradis. Il n’y a pas d’étape ou de lieu intermédiaire. Le purgatoire n’existe pas. La doctrine du purgatoire n’est pas en accord avec la Sainte Bible. Les catholiques n’ont pas compris que rien ne peut être fait pour mériter le Salut et la vie éternelle en Jésus. Ils ne comprennent pas que le sacrifice de Jésus est parfait et qu’aucun acte ou lieu de purification est nécessaire pour aller au ciel. Les catholiques refusent de reconnaître la mort de JÉSUS comme suffisante pour payer le prix de TOUS nos péchés. Or par le sacrifice de Jésus, nous sommes déclarés justes, pardonnés, rachetés, réconciliés, purifiés et sanctifiés.

Jésus est l’incarnation de Dieu :

Jean 1 V1 : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu ».

Jean 1 V14 : « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. »

Jésus est mort pour nos péchés :

1 Corinthiens 15 V3 :4 : « Je vous ai enseigné avant tout, comme je l’avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures; qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures. »

Moussa Koné, originaire de la Côte d’ivoire, Fils d’Imam, destiné aussi à devenir lui aussi Imam dit – ceci :

J’ai découvert Jésus dans le Coran où il est cité à de multiples reprises. Au fil de mes lectures et de mes interrogations, je me sentais poussé vers la Bible. Parce que, le Coran confirme la Bible. Je découvre que le Coran ne dit pas que le livre (La Bible) est faux, mais que beaucoup de ceux qui le lisent ne mettent  ses commandements en pratique. D’ailleurs, à la cinquième sourate, les versets 45 à 48 disent qu’après les autres prophètes nous avons donné l’Évangile à Jésus. Le Coran dit que Jésus est parole de Dieu, esprit de Dieu. J’étais soucieux du salut de mon âme. Je voulais aller au Paradis et pour cela, l’Évangile propose la grâce par la foi et non par les œuvres comme le préconise le Coran. Dieu procède ainsi afin que l’homme ne se glorifie pas, comme il est écrit au chapitre II, versets 8 à 10 de l’épître aux Éphésiens. Je me suis converti à l’âge de 35 ans, j’en ai 63 aujourd’hui (en 2016) et j’ai toujours soif de parler de Jésus. J’ai trouvé ma voie, je veux aider les autres à trouver la leur. »

  • « La sourate 2, verset 136, dit que Dieu  à donné sa parole à Moise, (La Torah = la première partie de la Bible) et qu’ il n’y a aucune différence entre le Coran et la Torah  ~ (répété 4 fois),
  • La sourate 5 verset 44 dit que la Torah, vient de Dieu -le verset 46 dit: Jésus a eu l’évangile par Dieu
  • au verset 47: ceux qui ont l’évangile doivent juger selon son contenu.
  • La sourate 10, 94: dit si tu es dans le doute, va demander à ceux qui ont reçu la parole. (La Bible).

la sourate Maryam nous dit aux versets 16 à 21 que Dieu a envoyé son Esprit dans Marie pour qu’elle donne naissance à Jésus.
Dans le Coran, Jésus est appelé Esprit de Dieu, Parole de Dieu, Messie, Le Coran nous dit que Jésus est supérieur à tous les prophètes, tous ont péché, même le prophète Mohammed, alors que Jésus n’a pas péché. 

La sourate 3 au verset 55, Dieu annonce à Jésus sa mort et son ascension. Ce même verset nous dit aussi que ceux qui suivent Jésus sont mis au dessus des autres.

Ainsi je réalisai qu’en tant que Musulman, je pouvais lire la Bible, et que dans cette Bible se trouvait l’assurance de la vie éternelle. Je comprenais que personne ne pouvait se sauver par lui même en faisant des bonnes œuvres, personne ne pouvait faire assez de bien pour mériter le paradis, personne ne pouvait par lui même expier ses péchés, mais que c’est Jésus, le seul sans péchés, qui expie nos péchés en mourant sur la croix.

J’ai donc découvert dans le Coran qu’il n’y avait pas d’assurance pour le salut, mais qu’il nous était conseillé, à nous musulmans, de lire La Bible, de ne pas regarder aux juifs ou aux chrétiens qui ne mettent pas toujours la Parole de Dieu en pratique, mai de regarder directement à cette Parole.

J’ai fait une prière et Jésus s’est révélé à moi. Je ne suis plus une religion avec des rites, mais j’ai une relation personnelle avec Dieu à travers Jésus, qui m’apporte la joie, l’amour et la paix, qui me rend capable de mener une vie sainte au service de Dieu et qui me donne l’assurance du salut. Pourquoi pas toi ? » Pasteur Moussa Koné, Église la Bonne Voie, Côte d’Ivoire.

Dieu regarde au cœur, il ne se fie pas à nos œuvres. Pasteur Ken Mafu de l’église la Vie Comblée à Drummondville (Québec, Canada) dit : « Gardes-ton cœur!. les bonnes actions ne nous justifient pas devant Dieu. Des fois, nous appliquons la parole de Dieu (la Bible) à l’envers. Nous essayons de faire de bonnes actions, de produire de bons fruits. Mais en réalité, notre attention devrait être portée sur les motivations de notre cœur. Nous devons nous assurer de garder la vérité dans notre cœur, d’être conformes à la volonté de Dieu, d’examiner notre cœur. Peu importe ce que nous montrons aux autres. Dieu connaît notre cœur et nos motivations profondes. Proverbes 4 V23 : « Garde ton cœur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie ». Assurons-nous que la vie de Dieu réside continuellement dans notre cœur et que c’est cette vie qui dirige. Si nous gardons notre cœur, si nous le protégeons, nous nous tiendrons à l’abri des ruses de l’ennemi, de l’envie, de l’orgueil et de toutes ces choses qui ne sont pas de Dieu ».

Quel est le moyen d’éviter l’enfer, le feu éternel ?

Être une bonne personne n’est pas le moyen de s’en sortir. Ce n’est pas une raison pour basculer et prendre un abonnement aux mauvaises pensées, paroles et actions en série. Dieu est le créateur et nous sommes ses créatures. Le moyen de s’en sortir ne vient pas de la créature (nos œuvres et nos bonnes actions), mais du créateur, de la foi donc de la confiance en Lui et au sacrifice de Jésus à la croix. Le sang versé de Jésus qui efface tous nos manquements, erreurs, péchés.

Romains 3 V25 : « C’est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu’il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience » (…).

Si chacun de nous peut s’en sortir de lui-même, c’est dire je n’ai pas besoin de Dieu. C’est minimiser ce que Jésus a fait à la croix pour l’humanité, c’est-à-dire chacun de nous.

Hébreux 9 V11 :12 : « Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n’est pas construit de main d’homme, c’est-à-dire, qui n’est pas de cette création; et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle. »

Saisir cela amène à tomber en amour de Jésus et vouloir durant notre passage sur terre œuvrer pour l’éternité, apporter notre contribution quel que soit, en conformité avec la volonté de Dieu.

Jacques 4V14 : « Vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain ! car, qu’est-ce que votre vie ? Vous êtes une vapeur qui paraît pour un peu de temps, et qui ensuite disparaît. »

Si nous pensons que nous somme généralement de bonnes personnes, nous disons que nous n’avons pas besoin de Dieu. En gros nous disons que nous sommes des gens sympas, qui font occasionnellement du mal ou n’ont même pas conscience d’en faire. À Dieu et aux Hommes. Le péché est difficile à percevoir car il peut reposer et se faire sur plusieurs bonnes actions (attitude extérieure). La plupart des péchés, ceux qualifiés de mignons sont des exagérations de choses bonnes en premier lieu.

Nous devons apprendre à révérer Dieu, Père, Fils et St-Esprit. La crainte du Seigneur est un apprentissage.

Deutéronome 4 v10 : (…) : qu’ils apprennent à me craindre tout le temps qu’ils vivront sur la terre afin qu’ils les enseignent à leurs enfants.

La crainte de Dieu ce n’est pas la peur dans le sens commun. Au sens biblique c’est le révérer, l’honorer, le respecter, marque de la déférence pour Sa personne, Sa Parole (La Sainte Bible), ses principes obéir et s’y conformer.

C’est ici, maintenant sur terre, que chacun de nous choisissons là où nous passerons l’éternité. Ne soyons pas uniquement que des « bonnes personnes ». Nos bonnes actions n’ouvrent pas la porte du ciel et de la vie éternelle.

La prière du salut 

S.V.P. Prononcez la prière suivante : 

Père Éternel, je viens à Toi dans le Nom de Jésus. Je reconnais avoir péché. Je regrette les fautes que j’ai commises et la vie que j’ai vécue. Je te demande pardon. Je désire maintenant tourner le dos au péché. 

Père, je crois que Jésus Christ, Ton Fils unique, a versé Son précieux sang sur la croix du Calvaire et est mort pour mes péchés. De tout mon cœur, je crois que Tu l’as ressuscité des morts le troisième jour. 

Je te demande Jésus d’habiter dans mon cœur, d’être le Seigneur dans ma vie et de devenir mon Sauveur personnel. 

Père, je te demande de me donner Ton Saint-Esprit afin qu’Il me remplisse, protège, conseille, enseigne et me dirige. Envoie Tes anges afin de m’entourer et me protéger de Satan et des forces des ténèbres. Donne-moi la force et le courage de pouvoir changer mes habitudes, afin de résister au diable et ainsi éviter le péché dans le futur. 

Aide-moi à grandir en sagesse, dans la connaissance et dans l’amour pour Toi et Ta Parole. Je te soumets ma vie afin d’apporter à Toi seul gloire et honneur. 

Je prie et demande ces choses dans le nom de Jésus Christ, Amen « 

Si vous venez de faire cette prière, félicitations!

Vous avez reçu Christ comme votre Sauveur et c’est la meilleure décision que vous n’ayez jamais prise! Il y a une vie en Christ sur terre où nous sommes présentement et après notre mort terrestre. Cette décision va changer votre vie pour toujours! Vous n’êtes plus une simple créature de Dieu, vous êtes désormais son fils ou sa fille, Dieu est votre père. Vous êtes devenu citoyen de Son Royaume. Si vous le souhaitez, faites-moi savoir votre engagement et envoyez moi un courriel à pourunbutjc@gmail.com afin que je me réjouisse avec vous et que je puisse aussi prier pour vous.

Pensez-vous au lieu où vous-mêmes (ou vos proches) passerez l’éternité après votre mort terrestre : en enfer, dans le feu éternel ou au paradis pour la vie éternelle offerte gratuitement avec Jésus-Christ?

CC BY-NC-SA 4.0 Enfer ou Paradis: où passerez-vous l’éternité après votre mort terrestre? par Zoé est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'utilisation Commerciale-Partage à l'identique 4.0 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *